Le point de rosée:

Le point de rosée:

< ?php INCLUDE("include/blogbang.php");?>< ?php INCLUDE("pub/pubepaishori.html");?>

L’air peut contenir une quantité d’eau sous forme de vapeur. Au plus la température de l’air est élevée, au plus l’air peut contenir de l’humidité et inversement.
Le point de rosée détermine une température, à condition égale où l’air serait saturé à 100 pour cent et ou il ne peut plus contenir d’avantage d’eau.
Ainsi si la température réel est égale ou proche du point de rosée, l’air est saturé en humidité et il y alors suivant les conditions météo apparition de rosée, de brouillard ou de pluie.
Si le point de rosée est négatif, il y a risque de formation de givre et à coup sur si la température de l’air est négative.
Néanmoins il peut givrer au sol par température air positive car la température est plus froide au niveau du sol qu’à une hauteur de 1.20m.
Le phénoméne est accentué par temps découvert la nuit à cause du rayonnement nocturne.