1 commentaire sur “LA BELGIQUE PLEURE SES ENFANTS.”

  1. La mort d un enfant est ineffacable, une blessure qui ne se refermera jamais. Que de tristesse!

Les commentaires sont fermés.